Les BTS CVM

Le forum des BTS CVM du lycée Bréquigny à Rennes.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Certains prétendent que les livres existent encore...

La littérature, qu'est-ce que c'est?

50% 50% [ 3 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
50% 50% [ 3 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
Total des votes : 6

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Comme vous le voyez, je ne suis jamais à cours de motivation pour lancer un nouveau sujet dans lequel je serais presque le seul à poster! ^^

En gros, même principe que d'habitude, conseillez les bouquins et auteurs que vous kiffez grave, mais je pense que ça peut être intéressant de lancer un ptit débat en passant, à savoir: La littérature nous apporte-t-elle tant que ça de nos jours?

Je précise un peu quand même: je parle ici des romans, nouvelles... Pourquoi pas les poèmes et autres essais, voire pièces de théâtres, mais pour moi ces derniers sont une autre paire de manches. Donc pour les bande dessinées et autres romans graphiques va falloir chercher ailleurs.
Et bien sûr je ne remets pas en question tout ce que la littérature passée nous a déjà apporté, à nous pauvres humains. Les questions que je voudrais poser seraient plutôt de savoir si la littérature peut encore évoluer, si elle est dépassée (en terme de créativité) par de nouveaux arts comme le cinéma ou non, si elle parvient encore à créer un lien avec le lecteur moderne, et caetera, et caetera...

J'ai juste envie d'avoir votre avis sur la chose, quoi. ^^

Et, vous ne pouvez y échapper, je m'apprête à partager mon point de vue. Etant donné que je n'ai pas lu tant de livres que ça, je vais me concentrer sur le domaine que je connais le mieux, à savoir les trucs glauques le fantastique!
Et dans ce domaine, il faut avouer que la littérature apporte certaines choses que le cinéma ne peut véritablement transmettre. Ou en tout cas pas de la même manière... ^^

Par exemple, dans le roman Dracula, le fait qu'on lise l'histoire uniquement à travers les lettres et autres documents laissés par les protagonistes permet de resserrer grandement les liens entre ceux-ci et le lecteur. On vit ainsi l'histoire à travers leurs yeux, et jamais d'un point de vue unique, passant des lettres de Jonathan Harker aux enregistrements du Dr Seward. Et on ne peut retrouver ce sentiment à travers un film. Pour retrouver cette notion de témoignage, il faudrait utiliser la caméra à l'épaule (en mode Pusher plutôt que Blair Witch), ce qui se révélerait incompatible avec l'histoire telle quelle.

Mais il y a plus intéressant encore! En effet, dans des récits tels que ceux de Howard Phillips Lovecraft (retenez ce nom!), l'écrit permet de décrire des créatures et constructions fictives de façon à la fois détaillée et vague. Je m'explique: cet écrivain formidablement génial a créé un véritable univers basé notamment sur ses visions nocturnes, ses rêves et ses cauchemars, ses angoisses les plus profondes et les plus chaotiques. Son imagination donne donc naissance à des aberrations défiant toutes les perceptions que l'on a de l'univers, des formes indescriptibles, indicibles.
Et pourtant, par l'utilisation de mots soigneusement choisis, il réussit à faire naître en nous non pas une forme bien définie, mais une idée de ce que peut être cette forme. Et c'est bien là que réside selon moi l'essence du fantastique: l'idée. Les films les plus terrifiants, les histoires les plus cauchemardesques se basent toujours sur une idée qui a elle seule peut vous empêcher de dormir durant des nuits et des nuits.

Et si une personne que l'ont croyait morte, un ami proche, se relevait de sa tombe pour venir nous dévorer? Et si une personne accumulait tant de haine que sa haine finirait par se matérialiser et chercher à plonger l'humanité toute entière dans la folie? Et si une créature pouvait nous dévorer puis prendre notre apparence, notre façon de parler et d'agir, pour ensuite se multiplier et s'attaquer au reste du monde? Et si l'univers était peuplé de créatures à ce point différentes et contraires à tout ce que l'on pense être vrai que nous ne pourrions ni les comprendre, ni même les voir sans perdre la raison?

Si les films arrivent à mettre en scène ces idées ou à les suggérer de façon souvent redoutable, Lovecraft parvient à nous les faire ressentir au plus profond de nous-même. Et personne n'a réussi à faire de même.

J'ai un peu dévié, il est vrai (mais au moins vous aurez compris que j'adore cet auteur). Ce que je veux dire, c'est que l'écrit permet de matérialiser chez le lecteur des sentiments, des images issues directement de notre imagination, et qui trouveront une résonance dans sa propre imagination. Chaque lecteur verra des images qui lui sont propres, et donc qui ont plus de potentiel pour le marquer. Et tant que les auteurs auront de l'imagination, les livres continueront d'explorer des contrées qu'eux seuls peuvent atteindre.

Et pour finir, si jamais vous êtes intéressé par le plus grand écrivain de tous les temps, sachez qu'il a rédigé de nombreuses nouvelles, oscillant entre le fantastique, la science-fiction, et la fantasy. De nombreux recueils existent, à pas cher (en général entre quatre et six euros), et les nouvelles se lisent assez vite (certaines en une demi-heure).

Si vous aimez les histoires à la Edgar Poe, pleines de mystères et d'étrangetés avec un zeste de morbide, tout en ayant une mise en bouche de l'univers que l'écrivain à mis en place au fil des ans, Je suis d'Ailleurs peut être un bon commencement.

Si vous avez peur de faire une overdose d'histoires un poil sombres il est vrai, le recueil Dagon possède des histoires variées liées à cet univers mais aussi d'autres plus poétiques, optimistes, relevant plus de l'onirique avec une pincée de mythologie grecque.

Et si vous voulez y aller cash, plonger dans cet univers si fascinant qui a inspiré de nombreux artistes, de Stephen King à John Carpenter, je ne saurais que trop vous conseiller de chercher La Couleur Tombée du Ciel, recueil de nouvelles plus longues il est vrai (la plus grande doit faire dans les soixante pages), mais parmi les meilleures histoires que Lovecraft a imaginé. Et je vous invite à chercher la nouvelle L'Appel de Cthulhu, la plus connue, la plus marquante (ce n'est que mon opinion), celle qui résume le mieux l'ensemble de son oeuvre (du moins concernant ce que les gens ont plus tard désigné par "le mythe de Cthulhu").Vous ne serez pas déçu du voyage... Si toutefois vous en revenez. ^^

"N'est pas mort ce qui à jamais dort, et au long des ères peut mourir même la mort."

Voir le profil de l'utilisateur

Lou

avatar
Admin
J'aime bien ce que tu as dit à propos de Lovecraft (le fait qu'il puisse nous faire percevoir des trucs, etc), ça donne envie.

Pour donner mon avis sur la littérature en tant que média je pense que si aujourd'hui elle est peu employée par nôtre génération, c'est justement parce qu’elle demande une certaine participation intellectuelle, voire de l'imagination, contrairement aux nouveaux médias qui mâchent cette réflexion.

Perso je lit très peu actuellement mais je vais sûrement m'y mettre parce-que c'est une des rare distractions qui peut nous distraire sans forcément nous énerver/exciter. Donc dorénavant pour me détendre le soir, au lieu de me détendre avec la télé je vais peut-être me mettre à lire.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.jamendo.com/fr/artist/Loudly
Si j'ai réussi à donner envie à quelqu'un de lire Lovecraft, alors je peux mourir heureux... Je plaisante ^^ J'ai beaucoup de choses à faire avant de quitter ce monde...

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum